Une femme sur 3 s’estime moins compétente qu’un homme - WoWo Magazine
1687
post-template-default,single,single-post,postid-1687,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Une femme sur 3 s’estime moins compétente qu’un homme

Or il n’y a pas de raison de penser cela ! Afin de les aider, la commune de Woluwe-Saint-Lambert met en place un réseau économique féminin : Une pour toutes & toutes pour une.

 

Isabelle Molenberg, WonderFul échevine en charge de l’action sociale, des seniors, de la famille, des pensions, des personnes handicapées et… De l’égalité des chances de Woluwe-Saint-Lambert, invite les femmes et les hommes à une soirée exceptionnelle le 8 mars prochain, date de la journée internationale de lutte des femmes pour l’égalité des droits. Une date bien choisie par Isabelle Molenberg qui nous l’explique dans cette interview.

 

En quoi consiste votre travail d’Echevine pour l’Egalité des Chances à Woluwe-Saint-Lambert ?

Le travail d’échevine est très varié et il faut sans cesse mener des actions afin de sensibiliser les citoyens aux différentes matières que mon échevinat touche. Par exemple, en 2016 nous avons lancé la campagne « T’es feur ou t’es chou » qui était destinée à sensibiliser les enfants dans les écoles maternelles aux stéréotypes ancrés dans les mœurs en matière d’égalité fille/ garçon. D’autre part, nous avons souhaité toucher les jeunes parents, particulièrement les nouveaux papas, afin de mettre en avant les rôles égaux entre papa et maman. Cette année, nous avons souhaité sensibiliser les adolescents à la violence conjugale dans les écoles secondaires situées à Woluwe-Saint-Lambert. Nous avons également organisé une journée de sensibilisation au handicap au Wolubilis avec plusieurs exposants et conférences, ainsi qu’un spectacle mettant en avant des personnes talentueuses et porteuses de handicap.

 

Au 21ème siècle que signifie pour vous “l’égalité des chances “ ?

L’égalité des chances veut faire en sorte que chaque individu dispose des « mêmes chances » et touche plusieurs thématiques : l’égalité entre les femmes et les hommes, la lutte contre les violences intrafamiliales et entre partenaires, les discriminations liées au genre, à l’origine, les inégalités inhérentes au handicap et l’accès aux soins de santé. Aujourd’hui, l’égalité des chances tend à s’imposer dans ces différents domaines mais il y a évidemment encore beaucoup de chemin à parcourir pour promouvoir une réelle égalité. Une société plus égale et plus inclusive est un idéal partagé par beaucoup, mais elle amène des questions, des défis et parfois des tensions. Les actions de sensibilisations doivent être constamment répétées pour toucher encore plus de monde. Le danger aujourd’hui serait que nous perdions nos acquis, ce pourquoi nos grand-mères se sont battues.

 

Mère de 5 enfants, avec un poste à responsabilité, comment organisez-vous votre temps ? Selon vous, carrière et parentalité sont-elles conciliables ?

Mes 5 enfants sont âgés de 6 à 18 ans et cela demande une bonne organisation, presque militaire, qui implique le partage des tâches avec mon époux. Le choix d’avoir des responsabilités a un impact inévitablement sur l’organisation familiale. Il faut rester vigilant à garder un bon équilibre entre vie professionnelle et privée, et c’est possible ! La difficulté se trouve dans la charge mentale qui bien souvent appartient à la femme, même si les hommes aident. En général, ce sont les femmes qui sont responsables de « penser à » et c’est ce qui les épuise. La conciliation entre vie familiale et professionnelle réside dans l’amélioration et le soulagement de cette charge mentale. Trop peu de femmes occupent des responsabilités alors qu’elles représentent la moitié de la population active.

En tant que femme, il n’est pas facile de se créer une place dans le milieu du travail. La carrière professionnelle d’une femme est semée d’embûches, déjà par la vie familiale mais aussi par les stéréotypes. Brisons les préjugés et prouvons le contraire !

 

Rendez-vous le 8/03/2018 – GRATUIT

A la Maison Communale de W-S-L, avec Isabelle Molenberg et ses invitées

– Cécile Djunga
– Laetitia Van Wijck
– « Toujours Belle »

Conférence, partage et networking dinner de 19h à 22h30.
En collaboration avec le réseau WonderFul Women.

 

Pour vivre cette journée exceptionnelle le 8 mars prochain, inscrivez vous gratuitement ici
WoWo Community
hello@programmehero.com

Le réseau des femmes porteuses de projets !

No Comments

Post A Comment