La WOWO de la semaine : Darling's cupcakes - WoWo Magazine
267
post-template-default,single,single-post,postid-267,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Darlings_cupcakes_femme_entrepreneur_inspiration

La WOWO de la semaine : Darling's cupcakes

Le cupcake n’est pas une mode éphémère, c’est un état d’esprit.

Je ne sais pas pour vous mais pour ma part, je suis EXTREMEMENT difficile en matière de « cupcake ». Oui, pour qu’un cupcake soit à 100% ultra bandant, il doit respecter quelques règles d’or : 

  • Avoir un cake ULTRA moelleux et fondant.
  • Etre fourré, mais alors bien fourré hein !
  • Bien recouvert d’une ganache épaisse (min. 1cm de ganache), goûteuse et onctueuse.
  • Avoir l’air trop bon rien qu’avec les yeux.

Si vous êtes d’accord avec moi, j’ai l’adresse qu’il vous faut !

Aujourd’hui, nous sommes vendredi et il fait MAGNIFIQUE. J’ai la pêche ! Mais je suis encore plus surexcitée parce-que j’ai rendez-vous chez Darling’s Cupcakes pour manger pleiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiins de cupcakes. En poussant la porte, une odeur merveilleusement excitante embaume mes narines. Derrière le comptoir, une jolie dame affairée en cuisine: Ghila. Je n’ai mangé qu’une demi gaufre ce matin pour bien préparer ma panse et j’ai les CROCS ! Des cupcakes, il y’en a partout: dans le frigo, en vitrine, dans le four et bientôt dans l’cocooooooooooooooooooooooo! Je bave comme une édentée…

Ghila me raconte son histoire :   » J’ai travaillé pendant une quinzaine d’années dans le monde de l’entreprise, des PME et des multinationales, terminant par l’institutionnel, tout en faisant des pâtisseries par passion pour ma famille, comme d’autres font du sport…En pleine réflexion, le destin est venu s’en mêler avec des boutiques souhaitant distribuer mes « homemade cupcakes », la force du bouche-à-oreille a commencé et continue aujourd’hui avec Darling’s cupcakes ouvert depuis maintenant 4 mois.  » 

Passons à la dégustation. OH MY GOD ! On commence par le cake sans ganache et ça c’est un challenge pour moi. Verdict: léger, aéré et trop bon ! On passe au plus excitant : IT’S CUPCAKE TIME ! On commence par le « Kim », (car oui trop chouette, Ghila nomme ses cupcakes par les prénoms des gens qu’elle aime) cake à la vanille avec un glaçage au café, au sirop d’érable et noix de pécan : OVERBANDANT. Et en avant la musique (comme dirait ma grand-mère) pour le deuxième, le « Carrot Cake », la base et il faut dire qu’en matière de Carrot Cake je m’y connais (hein cacsou): carottes, épices, noix, glaçage cream cheese: simple, authentique, beaucoup trop bon. Hum, j’ai encore de la place alors…un petit troisième pour la route ! Le best seller de Darling, tenez-vous bien: un cake vanille, fourré au caramel beurre salé fait maison et surplombé d’une ganache buttercream…là, mes yeux deviennent aussi grand que « The Mask » quand il voit la blonde super sexy en rouge…c’est MON PREF !

Tous les cupcakes sont fabriqués sur place, de façon artisanal, sans conservateur et surtout avec beeeeeeeeeeeaucoup d’amour et ça c’est le plus important ! Ghila fabrique ses cupcakes comme des bijoux…Chaque création est unique, personnalisée et tous les parfums sont de saisons. Il y’en a pour tous les goûts et toutes les envies, pour tous les âges et pour tous les moments: des « minis » sucrés et salés pour ne pas trop culpabiliser, des plus grands, bientôt des muffins et même une gamme gluten free et sans lactose. « Gluten Free ? Mais mais mais…ça veut dire sans beurre et moi j’aime TROP le beurre ! ». Et bien je ne sais pas comment Super Ghila fait mais ses cakes sont beaucoup TROP BANDANTS !!!!! Et en plus de ça pas « trop » grossissant ! Et puis de toute façon on ne vit qu’une fois alors ce n’est pas avec trois pauvres trous de cellulites qu’on va mourir…De plus, les hommes kiffent trop les « sugar asses » ! Bref, une adresse à ne surtout pas manquer pour un sugarlicious moment. Prepare your asses bitches

Mais pourquoi « Darling’s cupcake ?

Pour la petite histoire, c’est l’amoureux de Ghila qui l’appelle comme ça en intimité

Le cupcake préf de Ghila ?

La ganache au chocolat blanc.

Le « motto » de Ghila ?

« Il  ne faut pas arrêter de croire en ses rêves, surtout bien s’entourer, foncer et être dans son projet à du 300% »

Infos pratiques: Darling’s Cupcakes

Adeline Westerling

 

WoWo Community
hello@programmehero.com

Le réseau des femmes porteuses de projets !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.