Si vous savez pourquoi vous vous levez le matin, vous avez déjà réussi ! - WoWo Magazine
1190
post-template-default,single,single-post,postid-1190,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Si vous savez pourquoi vous vous levez le matin, vous avez déjà réussi !

D’étudiante à première rectrice francophone en Belgique, il ne faut parfois qu’une bonne dose de leadership ! Et ça, c’est le talent de notre Wowo, Brigitte Chanoine, qui, depuis neuf ans, assure son rôle de cheffe auprès de 2.000 étudiants et plus de 300 professeurs. Son amour du leadership, elle l’a aussi transmis à ses diplômés : 75% d’entre eux sont cadres ou dirigeants.

La place de leader ne se prend pas, elle se construit.

Selon le HR Magazine, seulement 20% des gens auraient ce talent inné de leadership. Toutefois, pour celles qui ne sont pas nées avec ce don mais qui désirent le développer, pas de panique, cela s’apprend. Inspirez-vous des rôles modèles présents tout autour de vous. Brigitte Chanoine nous partage: « Être leader demande une énergie que l’on doit nourrir au travers d’un équilibre. De cette énergie découle un dynamisme, une envie de faire avancer tout un groupe, toute une institution. Le ciment du groupe est essentiel, il est comme un terreau dans lequel les talents fleurissent. En tant que leader, on a autour de soi une panoplie de talents-fleurs qui peuvent s’épanouir. Ce n’est pas utile de tirer sur leur tige et de les casser. Le but est que cette fleur se passionne pour son travail, s’épanouisse et grandisse en développant ses talents. J’aime aussi laisser une marge de manœuvre aux personnes et leur donner du temps de ressourcement car cela les aide à être créatifs. Si le leader n’arrive pas à faire croitre les talents de son équipe, cela signifie que ce n’est pas la personne adéquate pour que l’équipe grandisse. ». Pour notre Wowo, comme pour nombre d’entre elles dans notre réseau, obtenir la coopération de son équipe est essentiel : Rien ne sert d’imposer par la force vos idées. Vous obtiendrez bien plus de résultats en stimulant la participation et en développant les talents de chacun. Quoi de plus agréable que de faire un métier dans lequel on se sent utile et qui déploie nos talents ?

Votre premier sujet d’étude : c’est vous !

En écoutant notre WoWo, on se rend compte que la clé de la maîtrise de son énergie réside dans le grand sens de l’écoute qu’elle s’impose à elle-même : « Lorsque vous avez une baisse d’énergie, le meilleur moyen pour la contrer est de vous ressourcer en vous écoutant. J’ai des semaines très chargées. Je rentre souvent tard le soir mais je m’efforce de maintenir les moments du week-end, loin du téléphone et des mails. Personnellement, je me ressource au travers de la nature, et du jardinage, car mettre mes mains dans la terre me donne le sentiment de retourner à l’essentiel, de retrouver l’énergie nécessaire pour aborder la semaine suivante. » Selon notre Wowo, une bonne leader apprend à se connaître, à connaître ses limites, à oser dire non, tout comme à oser dire oui, et à maîtriser ses énergies.

Un bon leader n’agit jamais seul.

« Les gens voient le leader mais ils oublient souvent les personnes réunies à ses côtés. Or, un leader n’agit jamais seul. Son moteur, c’est son équipe. Sans elle, il ne peut pas avancer. Ceux qui n’ont pas l’humilité de le reconnaître ne sont pas des leaders. Je ne serais pas rectrice depuis neuf ans si je n’avais pas une équipe sensationnelle autour de moi », certifie Brigitte. Le problème est qu’en tant que femmes, nous avons trop souvent tendance à ne pas nous sentir suffisamment fières de ce que nous faisons. Nous sommes trop humbles. Nous avons toutes nos qualités et nos défauts mais nous sommes toutes amenées à remplir certains rôles. Les femmes doivent arrêtez de vouloir tout prendre en charge et de vouloir tout faire par elles-mêmes. Il y a mille et une possibilités pour prendre de l’aide à l’extérieur. Arrêtez de croire que vous y arriverez toute seule car n’oubliez pas : un bon leader n’agit jamais seul ! Faites fonctionner votre créativité afin de trouver des solutions originales pour vous soutenir quotidiennement.

 

Ses mentors : 1- Sœur Emmanuelle car elle faisait bouger la terre entière au son de ses « Yallaaah les jeunes ! ». 2- Son père : Il agissait de la même manière auprès des ses filles que de ses fils. Il apprenait à ses enfants à être ouverts, à tenir leurs engagements, à être responsables et humbles.

Sa maxime : « Ne regarde pas ce que font les autres, sois contente de ce que toi, tu fais ». Le but n’est pas de se comparer aux autres, car il y aura toujours mieux ou moins bien que vous. Votre vie est un challenge perpétuel avec vous-même : Le but n’est pas de dépasser mais de vous dépasser.

Son conseil : Trouvez ce qui vous passionne ! Les études sont là pour vous apprendre à apprendre. Brigitte nous confirme: « Mon métier d’enseignante, je l’ai dans le sang». Selon notre Wonder rectrice, la vie est bien trop courte pour gaspiller ses talents et faire un métier en demi-teinte. Si vous vous levez en sachant pourquoi vous faites votre métier, c’est que vous avez déjà réussi !

Brigitte Chanoine sera parmi nous.
Florence Blaimont
florence@programmehero.com

Florence Blaimont est coach, auteure, conférencière et CEO de la Wowo Community qui regroupe les femmes formidables, entrepreneures, porteuses de projets et bénévoles dans le monde. C’est une femme dévolue et passionnée qui se réveille chaque matin avec la niaque et dont la mission est de déployer le talent des femmes.

No Comments

Post A Comment