La WoWo de la semaine - Saïda Barkani - créatrice de Babouche Fashion - WoWo Magazine
3016
post-template-default,single,single-post,postid-3016,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

La WoWo de la semaine – Saïda Barkani – créatrice de Babouche Fashion

À certains moments de leur vie, des femmes décident  de changer du tout au tout, c’est même parfois à ce moment-là qu’elles décident de passer le cap de l’entrepreneuriat. Repartir de zéro est  parfois la meilleure chose à faire si on veut s’accomplir et vivre pleinement. C’est à 42 ans que Saïda décide de changer de carrière et de faire de sa passion un métier. En 2018, elle crée son entreprise « Babouche Fashion« .

Vivre de sa passion, une réelle motivation

Amoureuse de la mode, elle s’est lancée dans la conception de sacs en cuir et en kilim, des matières qu’elle affectionne particulièrement. Son idée est de mélanger la culture marocaine à la mode et de raconter l’histoire d’un savoir-faire, d’une tradition.

Auparavant esthéticienne et coache en image, Saïda a ressenti le besoin de se recentrer sur elle-même. C’est ainsi qu’elle a envisagé une reconversion professionnelle. Devenir une entrepreneure lui a alors paru comme une évidence, une décision qui lui a été plus que bénéfique pour son épanouissement personnel. Le lancement de sa marque a été pour elle un moyen de lier vie privée et professionnelle, faire de sa passion un métier. 

« La diversité, l’autonomie, la richesse des rencontres, comme je le dis souvent j’apprends à apprendre, j’ai l’impression que mon activité me fait grandir chaque jour un peu plus. »

Un projet de partage, de tolérance et d’amour

Babouche Fashion respecte avant tout les matières et leurs confections au savoir-faire ancestral. C’est de là que la marque tire sa singularité, elle ne suit aucune tendance particulière et reste intemporel !

Saïda est aussi une dirigeante d’entreprise avec un cœur, son entreprise reverse une partie de ses bénéfices à une association au Maroc qui aide les femmes à leurs épanouissements sociaux et professionnels.

Concilier vie professionnelle et vie privée, quand on veut, on peut !

Faire tomber la barrière des concessions entre la vie privée et la vie professionnelle est une réelle nécessité. Le choix d’être soit une femme active, une femme ou une maman ne doit pas être imposé, car il est possible d’être les trois à la fois.

Être à la tête de sa propre entreprise permet à Saïda d’avoir un mode de vie qui lui correspond parfaitement. Sa devise c’est  » si on veut la réussite, il ne tient qu’à nous de faire en sorte d’y parvenir « . À partir de cet instant, la barrière de choix tombe automatiquement. Être une femme n’est pas un inconvénient, ne pas se mettre des contraintes lorsque ce n’est pas utile et être organisée sont les clés du succès.

Pour Saïda, une autre barrière qui doit également être levée est celle du financement. Il est important de se renseigner sur les différentes solutions existantes, de se faire conseiller, mais également d’accepter de prendre des risques calculés même s’il y a une chance de se tromper.

  » Gardez en tête que chaque frein peut être relâché. Il suffit d’en prendre conscience. Si tu n’as pas de solution et bien tu n’as pas de problème. « 

Son activité est sa passion, le temps qu’elle y consacre n’est par conséquent plus réellement compté, car elle sait pour quelles raisons elle le fait.

Les secrets pour être heureuse et épanouie dans ce que nous entreprenons ?

« La force vient avec les épreuves, la détermination avec le temps, l’énergie par soi-même et par les autres….alors rien de grave risque de nous arriver à se lancer dans l’entrepreneuriat. Vivre la vie de ses rêves c’est pour nous toutes. Il suffit juste de le vouloir et d’accepter ce changement. »

Les facteurs clés selon Saïda :

  • Remettez-vous en question lorsque c’est nécessaire, acceptez les remarques et entourez-vous des bonnes personnes.
  • La confiance en soi est à la base de toute réussite alors faites-vous confiance, respirez et avancez.
  • N’ayez pas peur de commettre des erreurs et relevez-vous à chaque fois que vous tombez. Les erreurs sont des expériences enrichissantes.
  • Ayez vos sources d’inspiration, des personnes qui partagent les mêmes valeurs que vous.
  • L’inspiration et la motivation viennent de vous, personne ne peut faire les choses à votre place.
  • Et enfin, dites merci à la vie. 

Ensemble on va plus loin

La mixité des idées qu’elles proviennent d’hommes ou de femmes est primordiale. Chacun a quelque chose à apporter et à apprendre les uns des autres. Les hommes ont leur vision de l’entrepreneuriat qui peut différer de celle des femmes, mais les deux sont complémentaires.

« Depuis le début de cette aventure, j’ai autant de femmes que d’hommes qui m’encouragent et qui m’aident, donc je suis persuadée qu’on est une belle équipe ensemble et que dans deux mondes si différents, on peut vraiment faire de belles choses. »

Le soutien doit aussi se faire entre femmes, parler de nos frustrations, de nos échecs et de nos coups durs. Le plus important pour Saïda, est de se soutenir dans les bons comme dans les mauvais moments, c’est aussi ça la solidarité.

Faire de sa passion un métier

Saïda est un excellent exemple de créativité et de prise de risque. Une femme qui n’a pas eu peur de se reconvertir dans un tout autre domaine que celui dans lequel elle travaillait depuis des années et de faire de sa passion un métier . Comme elle le dit, la confiance en soi est la clé pour se dépasser et s’épanouir. Elle en est la preuve ! Si le travail de Saïda vous inspire, soutenez-la via sa levée de fonds sur Wowofunding

Rejoignez-nous ce 9 mai pour découvrir les projets de crowdfunding. À partir de 19h au Doktor Jack à Braine-l’Alleud.

 

Letizia G.
web@wowocommunity.com
No Comments

Post A Comment