C’est décidé, je vais engager quelqu’un ! - WoWo Magazine
2919
post-template-default,single,single-post,postid-2919,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

C’est décidé, je vais engager quelqu’un !

L’étape où se pose sérieusement la question d’engager votre premier collaborateur (ou votre première collaboratrice) est très excitante. En gros, cela signifie que « les affaires tournent bien ». D’un autre côté, cette nouvelle responsabilité peut vous faire flipper et une foule de questions se bousculent : quelles modalités administratives et légales, durée déterminée ou indéterminée, quelle rémunération, quels coûts pour moi en tant qu’entrepreneuse…?

 

Pas de panique, cela se prépare

Première chose : il est normal et sain de se poser ces questions. Un engagement est une décision qui n’est pas à prendre à la légère. La deuxième : vous n’êtes pas la première femme à envisager cette décision. Beaucoup d’autres entrepreneuses ont été, sont et seront dans votre cas. Et last but not least, la troisième : vous avez à votre disposition des experts dont c’est le métier. Ils vous aiguillent sur la bonne voie avec méthode et objectivité.

Des freins souvent injustifiés

Les indépendants ont tendance à surestimer les risques et les tracas liés au recrutement du premier employé. Sans surprise, l’aspect financier arrive en tête de liste des « bêtes noires ». Ensuite, la perte de temps que cette décision entraîne pour les démarches et la paperasserie.

Beaucoup de starters oublient pourtant que le premier engagement est financièrement encouragé par notre gouvernement. À ce titre, Partena Professional pointe qu’un employeur sur trois passe à côté de l’avantage ONSS, c’est beaucoup trop. Alors, on y a va ?

Le premier engagement dynamise votre croissance

Pour lever les freins à l’engagement, le secrétariat social Partena Professional a donc planché sur le sujet. Pour cela, il a interrogé un millier d’employeurs ayant démarré leurs activités en 2016 et s’est basé sur les chiffres. Une de leur grande conclusion ? Le recrutement du premier employé a un effet de levier : il booste le chiffre d’affaires de 44%, la marge bénéficiaire de 63% et le ratio de solvabilité de 38% au cours de l’année qui suit l’engagement. Pas mal, non ?

97% de petites entreprises tiennent le coup !

La même étude menée par Partena Professional démontre que 2 ans après avoir embauché leur premier employé, 97% des entreprises sont toujours actives. Seules 3% des entreprises n’ont pas survécu. Et du côté de l’évolution des engagements, ces mêmes entreprises ont connu une hausse de 35% de 2016 à 2018. Encore un chiffre qui indique que passer le cap du premier engagement permet à votre petite entreprise de prendre son envol. Et de poursuivre tranquillement sa croissance en engageant d’autres collaborateurs…et trices.

Ma première embauche, mode d’emploi

Chez Partena Professional, nous avons une équipe de spécialistes dédiés aux Starters comme vous qui cherchent un accompagnement optimal. À tous les niveaux et à chaque étape de leur progression. Le rôle de notre secrétariat social englobe une série de services selon vos besoins : vous donner un coup de main pour les démarches administratives à entreprendre en amont et au moment de l’embauche, vous informer sur les obligations légales de l’employeur, vous aider à obtenir une réduction des réductions de cotisations de sécurité sociale pour le premier recrutement, prendre en charge la gestion de votre payroll, et même vous assister pour recruter le bon candidat.

Le plus difficile est derrière vous (pas devant)

Vous avez déjà osé lancer votre activité et passé une série de « tests ». Aujourd’hui vous êtes toujours debout. Et même en forme. Notre petit royaume compte 760.000 entreprises individuelles et bon nombre d’entre elles voudraient certainement s’agrandir.

La principale raison qui décide un indépendant à engager ? La perte de temps en tâches importantes mais « secondaires » (compta, admin, logistique, prospection) qui epêche de garder le focus sur sa mission principale. Alors, ne repoussez pas le moment d’embaucher. En plus de votre 6e sens féminin, vous avez des experts à votre disposition…et des candidat(e)s qui ne demandent qu’à bosser pour vous.

Vous avez certainement plus à y gagner qu’à y perdre.

Plus d’info sur l’engagement ?

Lisez les deux textes de Partena Professional  sur le recrutement  du premier employé et sur réussir sa première embauche où vous pourrez aussi demander un guide pratique (gratuit) qui répondra à toutes vos questions.

Letizia G.
web@wowocommunity.com
No Comments

Post A Comment